Charleroi (BE)

Données synthétiques

E13-BE-Charleroi-Cover

Catégorie urbanisme et architecture

 

Situation Charleroi, Gilly, Place Destrée

Population 203.753 hab.

Site d’étude c. 11,4 ha - Site de projet 2,5 ha

Site proposé par Ville de Charleroi, Bouwmeester de Charleroi

Propriétaires du site Ville de Charleroi

Type de commande apres le concours Etude urbanistique, conception architecturale d'espaces publics et de certains bâtiments

 

Représentant de l’équipe Urbaniste – paysagiste – architecte

Information complémentaire

Comment le site peut-il contribuer à rendre la ville plus adaptable ?

Ancienne commune industrielle à l’Est de Charleroi, Gilly s’est développée le long de voies de communication reliant le Nord de l’agglomération carolorégienne à la ville de Châtelet au Sud ainsi que le centre Charleroi à sa périphérie Est vers Fleurus et Namur. Avec ses nombreux commerces et équipements publics, le carrefour des "Quatre bras de Gilly" constitue le pôle d’attraction de l’ancienne commune aujourd’hui fusionnée avec Charleroi. La circulation de transit est déviée par la voie rapide dite "Route de la Basse Sambre" et le tram a été remplacé par un métro léger en site propre dans la traversée de Gilly. Malgré une perte de vitalité économique et une diminution de sa vie sociale, les Quatre bras reste le coeur de Gilly. Son attractivité doit cependant être renforcée afin de lui redonner une qualité de vie et une intensité urbaine permettant le renouveau du quartier.

Stratégie de la ville

La ville de Charleroi a connu un important développement économique grâce à ses charbonnages, usines sidérurgiques et verreries. A l’instar des villes industrielles, son habitat est intimement imbriqué avec les lieux d’activités et traversé par de nombreuses infrastructures routières, fluviales et de transports en commun. Suite à la désindustrialisation et l’arrêt des anciennes activités, la ville a entamé un processus de reconversion. Un des axes d’intervention vise à rendre la ville aux habitants. Un important travail de rénovation du centre-ville est en cours de réalisation. Ville polycentrique résultant de l’addition de communes industrielles autonomes jusqu’à la fusion des communes en 1977, les autorités communales souhaitent compléter cette action en centre-ville par des interventions sur les pôles secondaires. Le site de la Place Destrée à Gilly est l’un de ces projets.

Définition du site

Au nord des Quatre bras de Gilly, la place Destrée accueille la Maison communale annexe. Elle constitue le coeur d’un quartier de service public comprenant différents équipements: bâtiments scolaires, complexe sportif, centre culturel, bibliothèques, locaux pour associations et parking public. Le métro léger traverse le site en souterrain avec un arrêt accessible depuis la Place Destrée. Bâtiment isolé au centre d’une vaste étendue, la Maison communale présente une imposante volumétrie cachant la partie arrière de l’espace public. Envahie par le stationnement, cette surface ne joue pas son rôle d’espace de convivialité et de cohésion sociale. Les autorités communales souhaitent revoir l’organisation de l’espace public entourant la Maison communale, tant sa partie avant sur la chaussée de Lodelinsart que sa partie arrière, en conservant une liaison avec la chaussée de Charleroi au sud.

Futur du site en relation à la famille de site et à l'Adaptabilité

La volonté communale est de créer une place publique multifonctionnelle, conviviale, attractive par ses ambiances variées, afin qu’elle constitue le pôle urbain du quartier. Si cette volonté de développer l’attractivité du site est clairement affirmée, les options d’aménagement sont ouvertes. Avec Europan 13, la ville souhaite obtenir un schéma de développement évolutif qui, tout en permettant la poursuite des activités existantes sur le site, prenne en compte les mutations en cours ou attendues. Les parkings existants sont à déplacer à un autre emplacement sur le site de projet. Des opérations de renouvellement de l’habitat ancien sont en cours d’exécution aux environs du site de projet. Par la réorganisation du site, la ville souhaite renforcer l’intérêt des promoteurs immobiliers privés pour de nouvelles opérations de logements publics et privés.
La réflexion sur l’avenir des bâtiments publics occupant le site de projet est également à intégrer dans la réflexion. Selon les options de la réorganisation administrative de la ville en cours de réflexion, la fonction administrative de la Maison communale annexe sera préservée. Les participants sont invités à développer une réflexion sur le rez-de-chaussée de ce bâtiment et sur les rapports entre l’intérieur et l’espace public. Les accès au centre culturel « Temps choisi »sont à repenser. L’organisation du complexe sportif est à revoir, démolition/reconstruction ou rénovation. Comme le sort de certains bâtiments du site de projet est incertain, les candidats sont invités à proposer une solution évolutive qui permette le maintien du fonctionnement du site durant son étape de "retournement".

Retour en haut