Besançon (FR)

Données synthétiques

Échelles de projet L/S - urbain & architectural

Localisation Ville de Besançon : quartiers de Montboucons et Montrapon, Campus universitaire de la Bouloie, TEMIS (Technopole Microtechnique et Scientifique)

Population CA Grand Besançon 192.000 hab., Ville 120.000 hab.

Site stratégique 190 ha – Site de projet de 1 à 4 ha.

Site proposé par : Ville de Besançon, CA du Grand Besançon
en partenariat avec l’Université de Franche-Comté (UFC), le Syndicat Mixte du Parc Scientifique et industriel (SM-PSI)

Acteurs impliqués Ville de Besançon, CA du Grand Besançon, Université de Franche-Comté (UFC), Syndicat Mixte du Parc Scientifique et industriel (SM-PSI)

Propriétaire du site Ville de Besançon, UFC, État, SEDD (Société d’Équipement du Département du Doubs), privés

Phase post concours Études de faisabilité, de conception et/ou de maîtrise d’œuvre urbaine et paysagère sur des sites particuliers, maîtrise d’œuvre architecturale à initier avec les partenaires

Représentant d'équipe architecte, urbaniste, paysagiste

Information complémentaire

Comment le site contribue-t-il à la ville productive ?

Avec 8.700 étudiants, 500 chercheurs et plus de 4.000 emplois, le campus universitaire de la Bouloie et la technopole TEMIS constituent deux pôles dédiés à la production scientifique et technologique, complémentaires mais relativement étanches. Adossés à la rocade et proche d’une zone industrielle, ils sont séparés de l’hypercentre par un tissu hétérogène : morceaux de faubourgs et poches d’habitat, équipements sportifs, activités disséminées le long des voies. Le site pose la question d’interactions spatiales et de nouvelles mixités d’usages pour relier des entités monofonctionnelles, hybrider des modèles urbains, mixer les formes urbaines et architecturales. Il s’agit de concevoir des lieux de partage et de production associant logements, artisanats, services, commerces de proximité ou agriculture, pour décloisonner les campus, faire entrer la ville dans l’université, diversifier les usages dans des espaces d’activités dédiées.

Stratégie de la ville

Face à l’éloignement de ces pôles majeurs, la Ville et l’Agglomération poursuivent trois objectifs : développer l’offre de transports publics avec la création d’une nouvelle ligne de bus en site propre ; réorganiser et conforter les lieux de vie universitaire en lien avec l’UFC ; développer les interfaces et les connexions entre campus et parc technologique ; diversifier les usages pour une plus grande perméabilité entre la ville et l’université, à l’intérieur et aux franges du campus. La mise en service en 2017 d’une nouvelle liaison en site propre (TCSP Viotte–Campus–Temis) constitue un premier fil directeur pour repenser ces interactions spatiales et programmatiques, participer au recentrement les activités dans le tissu urbain et redonner une attractivité à l’Université. Le projet de création d’un Jardin des savoirs et de la découverte au cœur du campus (actuel jardin botanique) s’inscrit dans cette démarche.

Description du site

Le site de réflexion présente de grandes qualités de paysage (boisements, parcs, espaces ouverts). La topographie naturelle et des coupures physiques marquent cependant un paysage urbain distendu, morcelé et peu lisible : bâtiments universitaires, résidences étudiantes, entreprises adressées sur la technopole, habitations éparses, quartiers en rénovation (Montrapon). Le site est perçu comme symboliquement et physiquement isolé de la ville par les étudiants, chercheurs, employés et habitants. Des réponses prospectives et stratégiques sont attendues à cette échelle.
Les sites de projet sont issus d’une recherche d’opportunités foncières mais ne sont pas exhaustifs. Les équipes Europan ont la possibilité de mettre à jour d’autres opportunités, notamment au contact de la rocade et des boulevards dans l’hypothèse d’une valorisation des façades.

Comment la production est-elle prise en compte dans le programme de mixité urbaine ?

Interfaces productives entre ville, université, parc technologique et zone industrielle : à l’échelle du site stratégique, le passage d’une logique de juxtaposition entre plusieurs modèles urbains à l’hybridation des fonctions doit permettre de révéler des opportunités foncières pour la réintroduction d’activités de production locale, culturelle ou sociale.
Étudiants et habitants solidaires et productifs : on pourra interroger les modes de vie et d’habitat étudiants, leur capacité à participer à la production de leur propre environnement, le potentiel d’introduction de nouveaux usages à même d’attirer d’autres publics hors temps universitaire. Comment penser la mise en réseau de ressources propres au monde étudiant et au monde urbain pour diversifier les activités en présence ?
Recentrement d’activités autour d’une ligne de transport en commun : au cours des dernières décennies, les transports publics ont été un outil de requalification et d’aménagement de l’espace public. Il s’agit ici de considérer la nouvelle liaison en site propre Viotte - Campus - Temis comme outil de valorisation et de recentrement d’un tissu de petites activités sur rue.
Façades et franges productives, autour et avec les grandes infrastructures : le site est délimité et traversé par plusieurs grands axes de l’agglomération bisontine aux façades discontinues et souvent peu qualifiées (rocade nord, boulevard Churchill, avenue des Montboucons / de Montrapon, route de Gray). Europan est l’occasion de redonner une qualité et des fonctions productives à ces axes au delà de leur seule fonction de circulation.

 

 

Questions à propos du site

Est-il possible de nous transmettre des courbes de niveaux assez précises pour le site stratégique et son environnement?

Malheureusement nous ne disposons pas de courbes de niveaux ni de levé topographique plus précis que le plan ajouté au dossier de site après la visite de site.

Retour en haut