Badajoz (ES)
10 oct. 2016 - 13 oct. 2016
re Ex-107 Workshop Badajoz (ES) - Workshop Site 1

PARTICIPANTS:

Carles Enrich (ES), Adriana Campmamy (ES), Mentionné à Gjakova (KO) avec "Caravanserais"
Adrià Guardiet (ES), Mentionné à Leeuwarden (NL) avec "Urban Prescriptions"
Nicola Dario Baldassarre (IT), Lauréat à Molfetta (IT) avec "Hold the Line"
Ferran Viladomat Serrat (ES), Gabriel Casals Serrano (ES), Carles Esquerra Julià (ES) Mentionné à Molfetta (IT) avec "Molfetta, terra e mare"
Juan Socas (ES), Lauréat à Palma (ES) avec "Salvemos el horizonte"

Coach : Jim Njoo (CA/FR)

 

SITE 1 - ACUPUNCTURE
Comment la revitalisation de fragments urbains peut-elle induire une régénération plus large de la structure urbaine ?

Olivenza est une petite ville rurale à 22 km au sud de la capitale provinciale, Badajoz, et à 10 km de la frontière portugaise ; la ville se situe sur un territoire agricole marqué par un taux de chômage élevé et une population vieillissante et en déclin. Le premier site proposé au workshop offre une grande zone d’intervention courant le centre historique de la ville et ses contours extérieurs. À partir de bâtiments existants, partiellement vacants ou nécessitant une réhabilitation, les participants ont dû réfléchir aux façons dont la ville pourrait attirer une nouvelle population et de nouveaux usages, tout en préservant le patrimoine local. Plus précisément, il s’agissait d’étudier les possibilités de modification des programmes, usages et adaptabilité de certains sites dans et autour d’Olivenza ; ainsi, la zone de la gare des bus (collage problématique de fragments autonomes, dont un centre communautaire partiellement vacant, une série d’entrepôts vides et un théâtre à ciel ouvert) ou le bastion de San Francisco (ancien couvent aujourd’hui partiellement occupé par un moulin à huile d'olive). L’objectif était d’établir les conditions nécessaires pour que ces lieux deviennent des éléments de connexion et d’activation urbaine du futur développement de la ville.

re Ex-107

Télécharger le PDF ici

re Ex-107 recadre la problématique d’Olivenza au niveau infrastructurel. La proposition formule une critique des politiques actuelles de gestion de la mobilité en Espagne, qui résolvent traditionnellement le problème du trafic automobile en construisant des infrastructures routières plus grandes et plus rapides. L’étude examine attentivement les conséquences économiques, écologiques et sociales du corridor autoroutier prévu entre Olivenza et Badajoz pour présenter un plaidoyer critique en vue de rechercher de possibles alternatives à la fragmentation infrastructurelle grandissante de notre environnement bâti.

Télécharger le PDF ici

 

 Voir d'autres projets sur le même site :

Projet 1 : New Polarities
Projet 3 : Dehesa azul

 

 

Voir les autres sites :

- Olivenza 2 – Ville & Nature
- Valencia de Alcántara – Usages & Rythmes

Retour en haut