Pavia (IT)
22 sept. 2014 - 25 sept. 2014
Ride & Park Workshop Pavia (IT) - "La ville-campus adaptable" - Workshop Site 2

PARTICIPANTS :

Egbert De Warle (NL), Marcus Kempers (NL), Lauréat à Assen (NL) avec "Embrace the Present"
Elisabeth Sjødahl (SE), Mentionné à Bærum (NO) avec "Elasti-City"
Enrico Busato (IT), Sara Pezzutti (IT), Mentionné à Ciney (BE) avec "Chute"
Antoine Carel (FR), Mickael Papin (FR), Mentionné à Haninge (SE) avec "Traffic Island"
Anssi Lauttia (FI), Kuutti Halinen (FI), Tuomas Raikamo (FI), Lauréat à Kuopio (FI) avec "Savo Nueva"
Alessandro delli Ponti (IT), Ilaria Novielli (IT), Lauréat à Mannheim (DE) avec "Mannheim's Connection"

Coach : Benrd Vlay (AT)
Assistant : Matteo Locatelli (IT)

 

SITE 2 - NAVIGLIO : UNE CHANCE DE COEXISTENCE ENTRE ÉTUDIANTS ET HABITANTS
Les infrastructures à grande échelle ne sont pas seulement la première condition pour mettre en réseau un territoire à travers un système de liens. De plus en plus d’infrastructures sont également devenues des aires spatiales importantes pour différents types d’activités et de programmes. Partie intégrante du système lombard des naviglios (c.-à-d. des canaux), le Naviglio Pavese représente un projet infrastructurel remarquable. Il permet de tester des modes d’adaptabilité où l’infrastructure elle-même devient un espace qui modifie radicalement le sens et la performance d’une ville, voire d’une région. L’échelle territoriale du Naviglio Pavese provoque clairement une tension entre des logiques régionales et des impacts locaux. Cette ambigüité devient productive au regard des récentes transformations urbaines à une période de raréfaction des ressources. La disparition de complexes de production à grande échelle dans les zones urbaines, l’importance croissante de systèmes de mobilité durables et plus efficaces, de nouveaux modèles d’initiatives civiques et le rôle de plus en plus dominant de la nature et des paysages comme éléments d’identification – tout ceci confère aux infrastructures hydrauliques telles que le Naviglio le potentiel pour changer fondamentalement les conditions urbaines, question centrale pour les jeunes architectes.
Les résultats du workshop de Pavia reflète cette problématique de diverses manières : “Gran Pavia – the Territorial Campus” s’attache à la valeur ajoutée à travers des programmations locales et régionales croisées ; “Ride & Park” révèle les potentiels extraordinaires de changement qui pourraient être enclenchés via un concept de mobilité plus durable ; “The Sleeping Beauty” suggère une nouvelle géographie du partage le long de la frontière que représente le Naviglio à travers une intervention radicale dans l’héritage universitaire de la ville.

Ride & Park

Télécharger le PDF ici

Le projet considère le canal comme un paysage urbain public, dont la caractéristique principale repose sur un programme de mobilité douce. Basé sur la logique selon laquelle une réduction de la vitesse le long du canal affecte positivement l’efficacité générale de la mobilité, le projet propose une série « d’interventions de ralentissement » afin de convertir cette infrastructure linéaire en « paysage de mobilité ». Certaines interventions sont si légères qu’il serait aisé de les démarrer « demain » avec la conversion du canal. D’un côté, l’opération de ralentissement convertira cette infrastructure-frontière en aimant attractif via de nouveaux programmes publics, avec des marchés, évènements, activités culturelles, de loisirs ou de sport. Par ailleurs, cet axe offre une opportunité unique pour réactiver les espaces cachés et abandonnés le long du canal, recréant une ligne de front attrayante. Enfin, la clé du projet repose sur le rôle concédé au temps : à travers un « design rythmique », le Naviglio peut être radicalement modifié sans grande intervention, mais en exploitant les différentes conditions de vitesse et d’intensité selon les rythmes des jours, semaines et saisons.

Télécharger le PDF ici


 

  

 Voir d'autres projets sur le même site : 

Projet 1 : The Territorial Campus
Projet 3 : The Sleeping Beauty

 

 

Voir les autres sites :

- Créer un axe dynamique inter-campus
- Partager le Ticino : sports et loisirs

Retour en haut