2019 Europan 15 : Villes Productives 2

Ville Productives /2 : Ressources - Mobilité - Équité 

Le thème d’Europan 15 est dans la continuité de celui d’Europan 14 - « Villes productives » - qui est un thème complexe et crucial dans les mutations des villes européennes aujourd’hui. Cette session, Europan souhaiterait mettre l’accent plus particulièrement sur la question de la transition écologique liée à une vision de la ville productive pour l’avenir.
La transition productive écologique a besoin de considérer les synergies –plutôt qu’une pensée dualiste–entre écosystèmes, entre biotopes et artefacts, entre fonctions et usages, entre citoyens… Créer la synergie entre ces éléments est une autre façon de penser et faire la ville pour anticiper et responsabiliser les responsables urbains autour de l'environnement et de la vie.

Europan 15 propose donc de mettre en avant trois questions autour de ce défi de nouvelles conditions productives de transformation : Ressource, Mobilité et Équité spatiale.

1- Ressources: comment limiter la consommation et la pollution des ressources (eau, air, sol, énergie…) ? Comment partager les ressources ? Comment imaginer des innovations techniques et sociales sur ce sujet ?

2- Mobilité: comment intégrer la mobilité et l’accessibilité dans les territoires productifs ?

3- Equité: Comment l’équité spatiale peut-elle contribuer à l’équité sociale ? Comment connecter le social et le spatial ? Comment créer un équilibre productif entre territoires, entre urbain & rural, entre riches & pauvres ?

Ces 3 catégories – Ressource, Mobilité et Équité spatiale – peuvent se décliner sur 3 échelles: territoriale, intermédiaire et micro.

L’échelle territoriale «XL »correspond à la grande échelle, au-delà même de la ville dans certains cas (inter-villes ou rural) à partir de la mutation des usages et des pratiques. Pour Europan, cela signifie pouvoir développer, après le concours, des études stratégiques à grande échelle qui permettent à la ville d’avoir un guide de développement urbain.
L’échelle intermédiaire «L» est celle du quartier ou d’un fragment urbain stratégique. Ce type de sites débouche sur le développement des idées primées dans des projets urbains dans lesquels les équipes peuvent aussi développer une partie plus petite.
L’échelle micro «S», c’est la petite échelle, sur laquelle on peut concevoir des projets d’architecture urbaine mais qui résonnent à plus grande échelle. C’est aussi une échelle de la fabrication assez rapide, d’interventions plus petites, même temporaires.

L’enjeu est donc de rechercher une diversité de sites qui repensent le lien des synergies entre la ville et les espaces productifs autour de 3x2 enjeux: Implanter, Crééer des proximités, Faire évoluer les métabolismes.



Retour en haut