Limoges (FR)

Les Dossiers synthétiques et d'enjeux sont disponibles gratuitement.
Merci de vous inscrire et vous connecter pour accéder au Dossier complet de site.

Données synthétiques

Limoges (FR)

Échelle L & S urbaine et architecturale
Représentant d’équipe urbaniste, architecte, paysagiste
Localisation Limoges, France
Population 133.000 habitants
Site strategic 97 ha - Site de projet 48 ha

Site proposé par Ville de Limoges
Acteurs impliqués Ville de Limoges
Propriétaire(s) du site Ville de Limoges, privés

Phase post-concours étude urbaines et architecturale, suivies de missions de maîtrise d’œuvre

Information complémentaire

Stratégie de la ville

Le site, riche palimpseste depuis sa fondation romaine, a connu une grande vitalité au travers des activités industrielles qui y cohabitaient et dont subsistent nombre de traces, puis est entré dans une phase de quiescence comme s’il y avait eu ici une forme d’épuisement du lieu.
Le site est aujourd’hui dans une situation stratégique, entre les réaménagements en cours des bords de Vienne et les actions menées sur le centre-ville offerts aux loisirs des habitants. Il s’expose à présent, en l’absence d’un projet formulant sa nouvelle identité, à un mitage d’opérations, au gré de logiques privées échappant à une ambition collective et profitant de la nouvelle attractivité de ces lieux.
Par sa situation dans le territoire il porte les 3 enjeux des 3 villes qui coexistent à Limoges : la ville-centre dense qui devient aujourd’hui celle du piéton, la ville route qui longe ici la Vienne, la ville-campagne constituée par le paysage des deux vallées connectées aux espaces naturels et agricoles qui occupent le large territoire communal.
A l’échelle des transformations de la ville, le site invite à prolonger l’assemblage des actions en cours dans le programme Action Cœur de Ville, constitué d’une constellation de projets.
En portant un regard sur ce site au travers de cette session, la ville de Limoges s’appuie sur le thème « ville vivante » et suggère qu’un nouveau cycle de vie se mette en action.

Définition du site

Le tissu faubourien, inscrit dans la pente avec sa trame viaire confidentielle, est un écosystème bâti à révéler. Il peut fabriquer un milieu vivant par des logiques inventives de transformation, incluant habitants présents et futurs, et de nouveaux usages.
La pente importante du site avec la présence de murs de soutènement lui confère un caractère particulier, avec des belvédères sur le grand paysage et de vastes plateformes privées ou publiques, ou en friche. Les emprises végétales sont à révéler : elles représentent 3 ha de jardins ou d’espaces plantés qui s’immiscent dans ce tissu urbain.
Le périmètre accueille quelques grands équipements mais malgré leur présence le quartier reste essentiellement résidentiel, peu attractif. Les bords de Vienne en projet sont volontairement exclus du périmètre de projet, leur aménagement et leur programmation étant en cours. C’est en revanche sur les liens avec ce projet et surtout sur la nationale 520 qu’il est demandé d’appuyer le regard. C’est surement ici que se jouent en premier lieu la liaison avec la Vienne pour le quartier et le centre-ville

Comment le métabolisme et l'inclusivité doivent-ils être développés et reliés ?

Le nouveau cycle de vie attendu ici, en proposant un processus de projet adapté, doit prendre soin de la structure sociale et bâtie en révélant les co-relations possibles avec les actions en cours, tout en affirmant une démarche singulière. Le quartier fait partie de ceux où le niveau de revenu est le plus bas dans la ville, Ce processus doit donc prendre en compte le milieu vivant existant et définir sous quelle forme de métabolisme, chaque partie prenante du site va entrer en relation pour participer à cette reconquête.
En s’engageant dans un processus de conversion intégrant sa valorisation dans le temps, le site peut créer de nouvelles complicités avec le projet de la vallée de la Vienne comme élément d’entrée et d’irrigation de la nature, des rives vers le centre-ville, permettant aux habitants de Limoges de redécouvre le loisir d’une ville. Pour ce faire le renouveau du quartier doit participer à la fabrication d’une éco-cité et son évolution doit s’appuyer sur un urbanisme frugal, mobilisant une économie de ressource réutilisant et recyclant les espaces existants pour permettre cette transition.

Questions à propos du site

Concernant les friches GRDF et ENEDIS, avez-vous connaissance de certaines pollutions suite à l'exploitation des sites?

A Limoges, plusieurs site ont fait l’objet d’études et de traitements  de dépollution dans le cadre de l'élaboration des secteurs d’information sur les Sols (SIS)*. Concernant le site d’Europan les deux sites Enedis et Engie ont, entre 1999 et 2003, fait l’objet de travaux de dépollution. Si le traitement des pollutions détectées ont bien été réalisés durant cette période il convient de prendre en compte les incertitudes qui demeurent suite aux activités qui se sont poursuivies sur les deux sites respectifs. Des études complémentaires - relevant des mouvements de terrains et ou de futurs travaux qu'impliquerait un changement d’usage du site - devront être menées.

L’ensemble des éléments de ces études et traitement des sols sont clairement exposés dans les deux liens suivants qui contiennent également des liens vers des documents plus précis :

Ancienne Usine à Gaz Limoges « 19bis Révolution » Engie ex GDF + Enedis ex EDF 19 bis avenue de la Révolution : https://fiches-risques.brgm.fr/georisques/infosols/instruction/SSP000422901

Etude de pollution :

https://fiches-risques.brgm.fr/georisques/infosols/document/doc-depollution-87.0011--1.pdf

https://fiches-risques.brgm.fr/georisques/infosols/document/doc-depollution-87.0011--2.pdf

Ancienne Usine à Gaz Limoges « 4bis Révolution » Engie ex GDF + Enedis ex EDF 4 bis avenue de la Révolution : https://fiches-risques.brgm.fr/georisques/infosols/instruction/SSP000424301

 

* SIS

L’État élabore, au regard des informations dont il dispose, des Secteurs d’Information sur les Sols (SIS).

Les SIS comprennent les terrains où la connaissance de la pollution des sols justifie, notamment en cas de changement d’usage, la réalisation d’études de sols et la mise en place de mesures de gestion de la pollution pour préserver la sécurité, la santé ou la salubrité publique et l’environnement. Ils sont mis à disposition du public après consultation des mairies et information des propriétaires.

La publication des SIS se fait au travers de ce portail internet Géorisques : https://www.georisques.gouv.fr

Bonjour, Afin de développer un projet porteur est-il possible d'avoir accès au plans des bâtiments situés sur les friches ENEDIS ET GRDF? Bonne journée

S'agissant d'emprises privées, la commune ne dispose pas de ces éléments.

Nous avons pu voir que la friche GRDF héberge des migrants. A-t-on des informations complémentaires notamment sur le nombre de personnes et les modalités d’occupation actuelles (squat, mise à disposition, tolérance de la ville…)? L’hébergement est-il structuré par une association, un collectif… ?

Comme il est indiqué dans une autre question l’occupation d'un site privé n'a pas vocation à être pérennisée et il convient donc de d’étudier le site comme une friche. Les informations sur l’occupation restent trop parcellaires pour répondre correctement. Différents articles dans la presse permettent d’avoir une idée de comment se déroule cette occupation. Nous n’avons pas pu visiter ce site par respect des occupants qui restent sensibles à toute intrusion extérieure.

Quel est le positionnement de la ville sur les questions de mobilité et notamment vis-à-vis de l’étoile ferroviaire (Cf. TramTrain Limousin, avec les 2 potentielles stations, Hôtel de Ville et Vienne-Viaduc à proximité immédiate du site Europan) ?

Le projet du tram-train n'est pas identifié dans le PDU de Limoges Métropole, qui prévoit une nouvelle organisation de la mobilité articulée autour de 2 lignes de BHNS. 
Le site Europan est directement concerné par la ligne B Val de l'Aurence-Panazol. Le projet BHNS prévoit la requalification complète des avenues George Dumas et de Lattre de Tassigny avec 3 stations situées sur le périmètre : 1 arrêt Hôtel de Ville et 2 arrêts de part et d'autre du Pont Neuf.  

Les documents communicables sur le BHNS et PDU sont consultables ici : https://mobilites.limoges-metropole.fr/

Quels sont les projets de mobilités portés par le territoire, susceptibles d’avoir un impact sur le site (plan routier, schéma directeur vélo, transport en commun…) ?

Les projets de mobilité à prendre en compte : 

  • Dans le cadre de la revalorisation des Bords de Vienne : création d'itinéraires vélo sur les 2 rives de la Vienne : rive gauche plutôt à vocation balade type voie verte / rive droite à vocation déplacements du quotidien types bande cyclables à prévoir avec une requalification des quais routiers. 
  • A court terme (2022) : mise en zone 30 de l'ensemble des voiries du secteur (à l'exception des quais et des avenues Révolution et Dumas).

 

L'École Edouard Herriot est actuellement implantée sur deux sites différents. Pouvez-vous nous donner les raisons de cette configuration ?

Il s'agit d'une implantation historique (années 70) et le groupe scolaire est divisé entre la maternelle, l'élémentaire et le restaurant scolaire.

Quelle vision la municipalité porte-t-elle sur l’occupation informelle de la friche GRDF?

Cette occupation d'un site privé n'a pas vocation à être pérennisée et qu'il convient donc de traiter le site comme une friche.

Des activités sont-elles toujours en cours sur le site de la friche Enedis ? Depuis quand le site n’est-il plus occupé ?

Le site Enedis est inoccupé depuis début 2020, date de déménagement du siège sur le site d'ESTER Technopole.

La municipalité dispose-t-elle des documents pouvant nous renseigner sur les bâtiments existants des friches de type date de construction, géométrale, diagnostic sanitaire du bâti etc ?

S'agissant d'emprises privées, la commune ne dispose pas de ces éléments.

Le site est lié au thème suivant

Care
Gérer de nouveaux usages

Care consiste à reconnaître la vulnérabilité de notre milieu de vie. Il s'agit de trouver de nouvelles méthodes de conception pour prêter attention aux zones marginalisées, blessées ou ignorées et aider à les réparer.
Injecter des usages stratégiques pouvant accompagner la transition du bâtiment vers un autre cycle de vie, en veillant aux relations entre ces usages, les habitants et le parc immobilier lui-même.

Documents spécifiques

Questions à propos du site

Ve. 18 Juin 2021
Date limite de soumission des questions

Ve. 2 juillet 2021
Date limite de réponses aux questions

Avant de soumettre votre question, assurez-vous qu'elle n'apparaît pas déjà dans la FAQ.

Pour pouvoir poser une question, vous devez être connecté (et, par conséquent, inscrit au concours).

Merci de poser vos questions sur les sites dans le menu Sites.
Merci de poser vos questions sur le règlement dans le menu Règlement.

Si votre question ne reçoit pas de réponse dans les 10 jours, merci de vérifier qu'elle ne figure pas dans la FAQ sous un autre intitulé ; sinon, contactez le secrétariat concerné par email (secrétariats nationaux pour les sites, secrétariat européen pour le règlement.)

Vue aérienne des périmètres du site
Sites de projets potentiels
Vue sur le pont St-Martial et le centre au loin
Friche GRDF
Cour habitée (anciens ateliers)
Berges de la Vienne