juil. 1994 - déc. 1996 Europan 4 Construire la ville sur la ville

Pays et sites participants

EUROPAN 4 - 13 pays organisateurs

Europan Belgique/België/Belgien
Europan Deutschland
Europan Ellás
Europan España
Europan France
Europan Hrvatska
Europan Italia
Europan Nederland
Europan Österreich
Europan Schweiz/Suisse/Svizzera/Svira
Europan Suomi - Finland
Europan Sverige
Europan United Kingdom

EUROPAN 4 - 5 pays partenaires proposant un site

Balgarija
Kypros
Magyarország
Polska
Slovenska Republika

EUROPAN 4 - Les villes, 65 situations urbaines proposées

Balgarija: Sofia
Belgique/België/Belgien: Arlon, Liège, Mons
Deutschland: Bamberg, Görlitz (DE) / Zgorzelec (PL), Kempten, Mainz
Ellás: Iraklion, Lavrion, Patrai, Stavroupolis
España: Alicante, Aranda de Duero, Bilbao, Cartagena, L'Hospitalet de LLobregat, Mieres, Palma de Mallorca, Sevilla, Valladolid
France: Athis-Mons, Aubervilliers, Belfort, Nancy, Rouen Saint-Sever, Saint-Ouen l'Aumône, Strasbourg
Hrvatska: Osijek, Zadar
Italia: Cagliari, Catania, Cremona, Firenze, Milano, Napoli, Roma
Kypros: Nicosia
Magyarország: Budapest
Nederland: Almelo, Amsterdam, Den Haag, Emmen, Utrecht
Österreich: Graz / Eggenberg, Graz, Innsbruck, Klagenfurt
Polska: Görlitz (DE) / Zgorzelec (PL)
Schweiz/Suisse/Svizzera/Svizra: Basel, Biasca Pollegio, Dietikon, Lausanne, Neuchâtel
Slovensko: Bratislava
Suomi/Finland: Helsinki, Tampere, Vaasa
Sverige: Linköping, Sundbyberg, Trollhättan
United Kingdom: Birmingham, Glasgow, Liverpool, London, Manchester

Theme

CONSTRUIRE LA VILLE SUR LA VILLE
Transformation de sites urbains contemporains

EUROPAN 4 a choisi les périphéries des villes européennes comme champ d'investigation. On assiste en effet à la fin de la dépendance des aires périphériques par rapport à la ville-centre et à leur émancipation pour former une ville-puzzle. Il s'agit de penser les développements multiples de ces nouveaux territoires urbains, mêlant réseaux d'infrastructure, micro-centralités, espaces hybrides, fragments autonomes et espaces délaissés. EUROPAN 4 propose aux jeunes architectes européens de concevoir des projets qui s'inscriront dans des espaces contemporains existants de la ville, des lieux ayant déjà une identité mais qui sont en mutation sociale. Autant d'interstices stratégiques où vont s'insérer les nouvelles dynamiques urbaines : 

- réhabilitation - restructuration de l'existant mais aussi articulation de nouvelles extensions, 
- densification de certains espaces mais aussi valorisation de la nature comme nouvel espace public, 
- création de micro-centralités, commerciales et culturelles, mais aussi conception d'un habitat urbain. 

Sur cette toile de fond métropolitaine, dont la diversité s'exprimera dans la soixantaine de sites proposés aux concours dans les divers pays européens participants, EUROPAN 4 interpellera les jeunes architectes européens sur les évolutions de la conception architecturale.

- Comment les concepteurs peuvent-ils être plus attentifs aux usages urbains et mieux intégrer dans les programmes les nouvelles sociabilités qui se font jour dans la ville ? 
- Comment dans l'analyse du contexte prendre en compte l'évolution du bâti et du paysage contemporain même lorsqu'il n'a pas une valeur patrimoniale ? 
- Comment construire le nouveau à partir et sur les traces de l'ancien ? 
- Comment articuler le projet-objet au projet-processus intégrant mobilités, technologies, et instabilité programmatique propres à la ville moderne ?

Le thème d'EUROPAN 4 peut se résumer en une question globale : comment construire les espaces contemporains des villes européennes sur les traces de la ville moderne mais éclatée, léguée par le XXe siècle ?

 

EUROPAN 4 propose aux jeunes architectes quatre thèmes de travail : 

Se situer 

Depuis la fin du XIXe siècle et l'industrialisation, la ville traditionnelle a explosé, disséminant dans sa périphérie des fragments multiples. Se situer, c'est d'abord affronter la ville contemporaine sans préjugés pour en mieux comprendre les évolutions récentes.

Transformer 

Transformer, c'est mettre en œuvre les changements d'usage et apporter l'innovation en préparant la ville aux besoins du futur, en prenant en compte les rythmes différentiels du bâti et de l'espace public, en incluant le projet dans une logique d'enrichissement social.

Hériter 

Hériter, c'est définir une attitude par rapport à l'existant en s'appuyant sur les données géographiques d'un lieu - ses lignes de force, le fractionnement du sol, les éléments paysagers, mais aussi en évaluant le bâti, l'architecture mineure et ses capacités d'évolution. 

Se relier 

Se relier, c'est créer les conditions par le projet d'un processus de transformation de l'existant, faire de la valeur de l'héritage un outil de projet en retrouvant une logique urbaine conservation-construction-démolition. C'est inscrire le développement et les nouveaux projets dans les traces du passé en se fondant sur une structure urbaine existante et c'est intégrer l'échelle du temps.

Retour en haut