mai 2004 - avr. 2006 Europan 8 Urbanité européenne

Pays et sites participants

EUROPAN 8 - 16 pays organisateurs

Europan Belgique/België/Belgien
Europan Česká Republika
Europan Deutschland
Europan España
Europan France
Europan Hrvatska
Europan Italia
Europan Nederland
Europan Norge 
Europan Österreich
Europan Portugal
Europan Slovenija 
Europan Suomi - Finland
Europan Sverige
Europan Türkiye
Europan United Kingdom

EUROPAN 8 - 4 pays partenaires proposant un site

Kypros
Latvija
Magyarország
Polska 

EUROPAN 8 - Les villes, 74 situations urbaines proposées

Belgique/België/Belgien: Ghlin Mons, Waremme
Česká republika: Plzen, Praha
Deutschland: Erfurt, Gersthofen, Halle, Hamburg, Kleines Dreieck, Leinefelde, Luckenwalde, Neu-Ulm
España: Alcazar de San Juan, Cáceres, Ceuta, Córdoba, Logroño, Sagunto, Cartes, Valladolid
France: Chalon-sur-Saône, Chateauroux, Dijon, Hénin-Carvin, La Courneuve, Lille
Hrvatska: Dubrovnik, Zagreb
Italia: Aulla, Bergamo, Cagliari, Chiampo, Latina, Livorno, Milazzo, Palermo, Reggio Calabria, Roma
Kypros: Larnaca
Latvia: Riga
Magyarország: Budapest
Nederland: Alkmaar, Dordrecht, Enschede, Haarlem, Tilburg, Zwolle
Norge: Bergen, Hamar, Kirkenes, Kristiansand, Stavanger
Österreich: Amstetten, Lauterach, Schwechat, Waidhofen, Wien
Portugal: Coimbra, Figueira da Foz, Funchal, Palmela, Sintra
Slovenija: Brezice, Maribor
Suomi/Finland: Kemi, Kuopio, Lahti
Sverige: Göteborg, Varberg
Türkiye: Antalya Kepez, Istanbul
United Kingdom: Milton Keynes, Oldham, Stonebridge

Theme

URBANITÉ EUROPÉENNE
Projets stratégiques

Le thème générique d’Europan 8, urbanité européenne, implique précisément une collaboration avec les villes et les aménageurs urbains des pays organisateurs, autant qu’il fait appel à un nouveau savoir-faire des concepteurs.

On peut définir l’urbanité comme une manière commune de vivre la ville et ses fonctions mais aussi une volonté de réfléchir sur l’hétérogénéité de ses formes et de penser l’espace public pour favoriser la rencontre des gens dans des lieux qu’ils ont en commun.

 

CONCILIER VIVRE ENSEMBLE ET VIVRE CHEZ SOI

La finalité ultime de la vision européenne de la ville est de faire société, c'est-à-dire mettre ensemble des gens de toutes conditions et de toutes provenances. Mais on ne doit pas ignorer la tendance dominante à l’individualisation, à la recherche d’autonomie. C’est bien à cette contradiction que s’adresse EUROPAN à vouloir à la fois la ville, c’est-à-dire d’une part rechercher l’animation, la vie collective, le public, et d’autre part, préserver l’intimité, la « privacy », le chez soi et l’entre soi.

 

L'ÉCHELLE URBANO-ARCHITECTURALE

La création d'urbanité est une tâche d'architecte et de paysagiste. Ce sont les bâtiments qui délimitent les espaces publics, le mobilier qui y est placé, leur dialogue avec des végétaux, les cheminements qui les bordent ou les traversent qui créent le type d'ambiance que l'on souhaite réaliser. L’urbanité est paysage, ambiance, lieu : elle s’apprécie en général à l’échelle de la vue des fenêtres, mais aussi des différentes mobilités du piéton à la voiture. C’est donc placer le concours entre la planification urbaine et la construction de bâtiments, pour faire émerger une compétence à « architecturer l’urbanité ».

L’enjeu d’EUROPAN 8 est de favoriser l’émergence de projets stratégiques, qui ont une capacité d’influence sur le développement d’une aire urbaine sensiblement plus étendue que le site lui-même. Pour cette session, les contextes proposés pouvaient se situer dans n’importe quelle partie de la ville pourvu que la problématique de mutation s’inscrive dans le thème. Ainsi les 74 sites retenus dans les villes européennes concernent aussi bien la reconversion de secteurs de la ville consolidée, la réhabilitation de sites complexes ou de sites industriels obsolètes, ou encore à la requalification de quartiers en difficulté.

C’est à partir de cet objectif de commande stratégique qu’il est possible de regrouper les sites par familles thématiques. Ces familles servent de liaison entre les villes et les maîtres d’ouvrage confrontés aux mêmes problèmes et donnent une meilleure lisibilité des enjeux des sites aux concurrents. Ainsi les forums européens de la session sont organisés sous forme de débats autour de ces thèmes regroupant plusieurs sites de manière à pouvoir les comparer autant à partir des questions posées aux concurrents qu’à partir des hypothèses de devenir proposées par les équipes primées.

 

Cinq grands thèmes ont été identifiés à partir d’une lecture comparative des sites par le Conseil Scientifique d’Europan; ils renvoient à des questions stratégiques de la mutation des villes européennes.

- Construire avec la nature 
La demande des citadins d'habiter en ville mais en même temps dans ou proche de la nature pose la question : comment fabriquer des paysages urbains en trouvant un équilibre entre bâti et éléments naturels ? Dans les enclaves vertes de la ville ou dans les sites naturels à urbaniser, comment mélanger nature et bâti ? Comment penser le rapport entre espace urbain et territoire naturel qu'il s'agisse de construire face à un patrimoine naturel ou de créer un paysage dans un rapport dynamique au construit ?

- Générer le nouveau 
Pour limiter les extensions urbaines et préserver le territoire naturel, la ville s'étend sur les friches ou les sites vacants. Comment y générer de nouveaux quartiers ? De grands sites industriels, en partie ou totalement obsolètes, offrent un environnement pour y développer des projets urbains. Comment gérer dans le temps leur urbanisation ? Certains autres sites urbains sans valeur patrimoniale bâtie nécessitent la création de fragments totalement nouveaux. Comment les insérer et les relier à leur contexte ? Comment utiliser stratégiquement les sites en limites urbaines pour répondre au développement ?

- Recycler le tissu
La ville contemporaine a produit des tissus urbains hybrides formés d'espaces fragmentés, et d'objets juxtaposés. Comment restructurer ces quartiers hétérogènes pour y faciliter la vie urbaine ? Certaines aires ont été conçues comme des enclaves monofonctionnelles (habitat, industrie, casernes...). Comment, spatialement, les réaffecter à des usages urbains contemporains ?
Comment donner à des fragments de ville déqualifiés une dynamique urbaine par injection de nouvelles fonctions et structuration des espaces publics ?

- Urbaniser avec les infrastructures
Les infrastructures fragmentent l'espace suburbain. Comment les intégrer dans la fabrication de la ville ? Afin de surmonter les handicaps provoqués par les coupures des réseaux lourds (chemin de fer, autoroutes..), quels types de liaisons ou d'interfaces urbaines peut-on créer ? Les réseaux peuvent-ils devenir des atouts pour concevoir de nouveaux pôles urbains ?

- Quelle urbanité pour les habitants ?
Les mutations urbaines impliquent quelquefois la démolition de l'espace existant pour en créer un nouveau. Mais cette rénovation permet-elle de maintenir les populations sur place ? Comment gérer la mixité sociale ? Comment faire coexister population ancienne et population nouvelle ?

Retour en haut