E15 Résultats
déc. 2019
Métropolis Métabolisme Romainville (FR) - Mentionné

DONNÉES DE L’ÉQUIPE

Représentant de l’équipe : Roméo Sanséau (FR) – architecte ; Associée : Clémence Estrada (FR) – architecte
Collaboratrice : Masami Lavault (FR) – agronome

Agence formalocal
31 bis rue Fessart 75019 Paris (FR)
+33 9 53 51 51 72 - atelier@formalocal.com – formalocal.com

Voir la liste complète des portraits ici
Voir la page du site ici


R. Sanséau, C. Estrada & M. Lavault


VIDEO (par l’équipe)


INTERVIEW

1. Comment s'est constituée votre équipe à l'occasion du concours ?

Nous avions déjà composé cette équipe en 2016 pour répondre au concours Parisculteurs 1 lancé par la Mairie de Paris, dont nous avons été lauréats. Suite à ce premier projet d’agriculture urbaine, une ferme florale de 1200 m2 au pied du réservoir de Belleville, conçu ensemble et réalisé par Masami, nous souhaitons poursuivre notre réflexion sur la ville productive à une échelle plus large.

2. Quelle est la problématique principale du projet et comment avez-vous répondu à la question centrale de la session : la place des activités productives au sein de la ville ?

Nous nous sommes demandé comment mettre en synergie des activités productives liées à des domaines variés et à différentes échelles, depuis la micro-initiative.
Notre projet s’appuie sur les initiatives productives déjà existantes sur le territoire d’Est Ensemble. Il propose de les recenser, d’analyser leur fonctionnement et de concevoir un lieu mutualisé pour répondre aux problématiques inhérentes au développement de ces activités productives en milieu urbain : logistique, livraison et stockage des matériaux et des produits finis, distribution, commercialisation, etc.

Au rez-de-chaussée, la grande Halle des
productions locales, ouverte sur le quartier
Mutualisation des ressources productives au
sein de tissus stimulés
Morphologies pavillonnaires où la maison
côtoie l’atelier

 

3. Comment la problématique et les questions posées par la mutation du site se sont-elles croisées ?

Les mutations urbaines en cours et à venir sur ce site sont l’opportunité de créer un point de repère stratégique, en plein cœur d’Est Ensemble et aux portes de Paris. Nous souhaitons accompagner ces transformations d’une démarche novatrice : encourager le réemploi à partir de la déconstruction de l’autoroute A186 ; expérimenter différentes techniques de dépollution des sols avant de niveler le terrain ; profiter de l’arrivée du tramway pour imaginer un système de mobilité mutualisé entre transports en commun et transport de marchandises (logistique du dernier kilomètre) ; créer un grand parc public sur cette frange urbaine ; et engager un processus de concertation impliquant autant les habitants que les acteurs liés aux activités productives.

La éconstruction de l’A186 et le temps de
la dépollution
Transformation d’une frange urbaine en
un grand parc public
Mutations du tissu pavillonnaire,
nouvelles morphologies

 

4. Avez-vous déjà traité cette problématique précédemment ? Quels ont été les projets références pour le vôtre ?

L’activité quotidienne de Masami à la ferme florale urbaine à Belleville nous donne une approche concrète des problématiques qui peuvent être liées aux activités productives urbaines et au travail du sol, notamment la dépollution. En tant qu’architectes-urbanistes, Roméo et Clémence réfléchissent à l’idée d’Atelier public qu’ils expérimentent dans des situations diverses : Roméo dans le fonctionnement de l’agence formalocal dont il est associé, et Clémence dans le cadre d’une résidence aux Ateliers Médicis à Clichy-Montfermeil.

La dépollution par les plantes, les bactéries ou
le mycélium © Justine Cuvellier (09.2018)
The SAAL Process, Architecture and
Participation 1974-76 © The SAAL Process,
Architecture and Participation 1974-76
Peter Cook, Pinto Town Extension
© Peter Cook, Pinto Town Extension

 

5. Les projets urbano-architecturaux de type Europan ne peuvent se réaliser que dans une relation aux acteurs à travers un processus négocié et dans le temps. De quelle manière avez-vous intégré cette question dans votre projet ?

Notre projet se définit par la mise en place d’un processus de conception où l’implication des différents acteurs s’aligne au calendrier électoral, à celui de la déconstruction de l’A186, puis de la mise en service du tramway T1. L’évolution du projet en trois étapes permet d’appréhender les mutations du site dans le temps et de concevoir un projet négocié entre les habitants et usagers du territoire, la Ville de Romainville, l’EPT Est Ensemble, les acteurs des activités productives, les propriétaires fonciers, l’EPFIF, Île-de-France Mobilités, etc.

6. Est-ce la première fois que vous êtes primé(s) à Europan? De quelle manière cela peut-il vous aider dans votre parcours professionnel ?

C’est la première fois que nous sommes primés à Europan et en tant que jeunes architectes, urbanistes et agricultrice urbaine ; nous envisageons ce concours comme une grande opportunité d’accéder à la commande publique à une échelle urbaine.

 

IDENTITÉ DE L'ÉQUIPE

Agence : /
Fonction : Architect
Âge moyen des associés : 30 ans

L’équipe a-t-elle, ensemble en totalité ou en fragments, conçu, voire réalisé, des projets et/ou gagné des concours ? Si oui, lesquels ?

Cette même équipe a été lauréate du concours Parisculteurs 1, lancé par la Mairie de Paris en 2016. L’agence formalocal, créée en 2016, a remporté divers concours parmi lesquels :

  • Logements localisés, Le logement en question - concours d’idée lancé par le Syndicat de l’architecture (2018) ;
  • La Cartoucherie, Lauréat d’un concours de maîtrise d’œuvre pour la construction d’un hôtel à Toulouse (2019) ;
  • Breathe Normally, Ma cantine en ville, projet finaliste - concours lancé par la Cité de l’architecture (2014) ;
  • Rivière, Lauréat d’un concours de maîtrise d’œuvre pour réhabilitation et extension d’un immeuble classé monument historique (2018).

L’agence a également réalisé de nombreux projets d’architecture pour des lieux de travail, logements collectifs et individuels, équipements, scénographies et installations.

Champs de fleurs au réservoir de Belleville,
Paris (FR), Parisculteurs © Roméo Sanséau
Breathe Normally, concours Ma Cantine en
ville © Nicolas Matranga
Logements localisés, concours Le logement en
question © agence formalocal

 

Retour en haut