Badajoz (ES)
1 janv. 2010 - 1 janv. 1970
New Polarities Workshop Badajoz (ES) - Workshop Site 1

PARTICIPANTS:

Lotta Kindberg (FI), Taavi Henttonen (FI), Joona Hulmi (FI), Mentionné à Seinäjoki (FI) avec "Semaphore"
Hannele Cederström (FI), Sini Rahikainen (FI), Kirsti Paloheimo (FI), Mentionné à Espoo (FI) avec "Pärkse"
Katarzyna Furgalinska (PL), Michal Lisinski (PL), Mentionné à Selb (DE) avec "Selb Round the Corner"
Mihai Buse (RO), Márton Tövissi (RO), Lauréat à Graz (AT) avec "Walzer"
Nela Kadic (AT), Mentionné à St Pölten (AT) avec "Elastic City"
Laura Martínez Alonso (ES), Marta de las Heras Martínez (ES), Mentionné à Geneva (CH) avec "Open Space Fabric"
Marion Lacas (FR), Denis Brochard (FR), Lauréat à Bondy (FR) avec "Bondy’s Count"

Coach : Jim Njoo (CA/FR)

 

SITE 1 - ACUPUNCTURE
Comment la revitalisation de fragments urbains peut-elle induire une régénération plus large de la structure urbaine ?

Olivenza est une petite ville rurale à 22 km au sud de la capitale provinciale, Badajoz, et à 10 km de la frontière portugaise ; la ville se situe sur un territoire agricole marqué par un taux de chômage élevé et une population vieillissante et en déclin. Le premier site proposé au workshop offre une grande zone d’intervention courant le centre historique de la ville et ses contours extérieurs. À partir de bâtiments existants, partiellement vacants ou nécessitant une réhabilitation, les participants ont dû réfléchir aux façons dont la ville pourrait attirer une nouvelle population et de nouveaux usages, tout en préservant le patrimoine local. Plus précisément, il s’agissait d’étudier les possibilités de modification des programmes, usages et adaptabilité de certains sites dans et autour d’Olivenza ; ainsi, la zone de la gare des bus (collage problématique de fragments autonomes, dont un centre communautaire partiellement vacant, une série d’entrepôts vides et un théâtre à ciel ouvert) ou le bastion de San Francisco (ancien couvent aujourd’hui partiellement occupé par un moulin à huile d'olive). L’objectif était d’établir les conditions nécessaires pour que ces lieux deviennent des éléments de connexion et d’activation urbaine du futur développement de la ville.

New Polarities

Télécharger le PDF ici

Critique de l’accent mis sur le tourisme et les monuments culturels comme façon principale de régénérer la ville, New Polarities explore un éventail plus large d’acteurs, usages et outils potentiels afin de développer de nouvelles synergies entre patrimoine, production et vie quotidienne.
Les limites fortifiées de la ville, ponctuées de leurs neuf bastions, fournissent une structure visible, physique, symbolique et temporelle pour une série de nouveaux espaces collectifs, ou « polarités », ouvrant le champ à une stratégie d’acupuncture urbaine à mettre en place comme partie intégrante d’un processus incrémental non linéaire, basé sur des besoins en évolution et des spécificités locales. Par exemple, l’équipe propose de réactiver l’ancienne boulangerie du bastion de San Francisco pour y introduire des programmes complémentaires comme des restaurants et du logement, afin de valoriser l’identité locale du site, déjà partiellement occupé par le moulin à huile d’olive. Parallèlement, la réflexion sur la zone de la gare des bus pour en faire un ensemble d’espaces publics intégré et attractif propose de relier le centre communautaire existant, l’amphithéâtre en plein air et le bastion adjacent au sein d’un nouveau jardin ombragé, ou « arrière-cour » collective ; il faudrait alors restreindre le trafic automobile à l’ouest du centre communautaire, où un nouveau marché de rue pour la production locale prendrait place dans la continuité du paysage piétonnier existant. Ces espaces, par leur connectivité améliorée et leur intensification programmatique, deviendraient des ‘hotspots’ potentiels d’activité et d’échange : entre ville et région, production et consommation, agriculture et culture, vie quotidienne et évènements spéciaux.

Télécharger le PDF ici

Nouvelles polarités

 

 

Le marché
Stockage – Production – Apprentissage
Jour de marché

 

 

 

 Voir d'autres projets sur le même site :

Projet 2 : re EX-107
Projet 3 : Dehesa azul

 

 

Voir les autres sites :

- Olivenza 2 – Ville & Nature
- Valencia de Alcántara – Usages & Rythmes

Retour en haut