Résultats E14
janv. 2018
Seed Structure - The Production of Happiness Tubize (BE) - Lauréat

DONNÉES DE L’ÉQUIPE

Représentant d’équipe : Humberto Pereira (PT) – architecte

Avenida da Escola Secundária, n°114, 4590-314 Freamunde (PT)
+351 914 085 738 – humbertopereira@om-atelier.pt – www.om-atelier.pt

Voir la liste complète des portraits ici 
Voir la page du site ici 


H. Pereira

 

INTERVIEW
Cliquer sur les images pour les agrandir

1. Comment s'est constituée votre équipe à l'occasion du concours ?

Dans cette édition de E14, j’ai décidé de concourir tout seul afin de tester mes capacités individuelles. 

2. Quelle est la problématique principale du projet et comment avez-vous répondu à la question centrale de la session : la place des activités productives au sein de la ville ?

Le projet a comme idée centrale LE BONHEUR. Je suis parti du principe que pour avoir une ville productive, nous devons, dans un premier temps, avoir des humains heureux et pour cela, nous devons créer des structures capables de produire ce bonheur. De cette façon, j'ai proposé la création d'une construction centrale appelée de Graine du Bonheur. Celle-ci sera directement un point générateur d'autres noyaux appelés Noyaux de Production qui dynamiseront et créeront de nouvelles synergies dans la ville. J'espère que dans un avenir proche, cette «GRAINE» pourra être «PLANTÉE» ailleurs pour donner naissance à des villes heureuses.
 

Vue aérienne du projet
Masterplan
Vue de l'entrée de la ville de Tubize

 

3. Comment la problématique et les questions posées par la mutation du site se sont-elles croisées ?

Actuellement, le site du projet de Tubize reflète l'abandon et la «tristesse» de ces terrains vagues, anciennes zones industrielles. Le bonheur apparaît comme l‘opposé du sentiment que l'on ressent présentement. On nous a demandé de repenser cette entrée de la ville. Le projet propose la création de liens physiques entre le site du projet et le nouveau Boulevard Urbain, la rivière Senette, le bâtiment SARSI et l'ancienne gare de Clabecq. Il est important de noter que la mémoire des anciennes usines Forges de Clabecq est conservée, avec la création d'un espace muséologique représentant l'activité industrielle qui existait.D'autre part, l'élévation de la cheminée de lumière vise à créer un repère symbolique qui a été intentionnellement aligné avec l'axe du pont existant sur le canal.

 

Vue du site et des bâtiments SARSI  
Vue aérienne des anciennes Forges de
Clabecq
Vue aérienne du site

 

4. Avez-vous déjà traité cette problématique précédemment ? Quels ont été les projets références pour le vôtre ?

Au niveau urbain et architectural non, mais ma vie quotidienne est faite en pensant à cela, au BONHEUR. Mes références directes ont été des constructions où il existe la prédominance d'un thème central, LUMIÈRE, EAU, NATURE et qui matérialisent des spatialités qui ont le pouvoir de nous réconforter, de nous calmer, de nous pacifier. (Je pense que de plus en plus cela est nécessaire). Un exemple de ceci est l’ancien Hammam dans le village de Sille, région de Konya en Turquie, les thermes de Vals en Suisse de l'architecte Peter Zumthor et le jardin de la Fondation Calouste Gulbenkian à Lisbonne, Portugal des architectes paysagiste Gonçalo Ribeiro Telles e António Facco Viana.
 

Hammam in Sille, Konya (TR) ©kahye-talinda
©Engin Basa 
Vals Thermal Baths, Switzerland
Calouste Gulbenkian, Foundation Garden,
Portugal

 

5. Les projets urbano-architecturaux de type Europan ne peuvent se réaliser que dans une relation aux acteurs à travers un processus négocié et dans le temps. De quelle manière avez-vous intégré cette question dans votre projet ?

La proposition présentée peut être échelonnée étant dans un premier temps essentiel la construction de la Graine du Bonheur, car ce sera l'élément générateur pour la construction ultérieure des noyaux de production liés à l'agriculture dans le cas spécifique de Tubize.

6. Est-ce la première fois que vous êtes primé(s) à Europan? De quelle manière cela peut-il vous aider dans votre parcours professionnel ?

Dans l'édition d'Europan 13, j'ai participé avec un collègue et nous avons été sélectionné pour la shortlist avec le projet « Rethinking the Viticultural Landscape - The Market square as a Patio” pour la ville de Santo Tirso au Portugal. Je pense que le format du concours EUROPAN est intéressant car il permet, dans certains cas, de concrétiser les idées présentées. En tant que jeunes architectes cela nous ouvrent des portes au niveau international, ce qui pourrait prendre beaucoup plus de temps sans l'existence de concours de ce genre

Retour en haut